ROBIN DES BOIS

Michael 29 novembre 2018 0
ROBIN DES BOIS

Réalisateur: Otto Bathurst
Acteurs : Taron Egerton, Jamie Foxx, Jamie Dorman…
Genre : Aventure, Action
Date de sortie: 28 novembre 2018
Durée: 1h56
Nationalité: Américain

Tout le monde connaît Robin Des Bois, il est de retour dans une adaptation non dénuée de défauts mais originale.

Synospis: Robin de Loxley, combattant aguerri revenu des croisades, et un chef maure prennent la tête d’une audacieuse révolte contre la corruption des institutions.

Une nouvelle adaptation originale à défaut d’être transcendante

Robin Des Bois est sans doute l’un des personnages les plus adaptés. Roman, cinéma, télévision, dessin animé, il est passé sur tous les supports.
Après toutes ses adaptations pourquoi en faire une nouvelle, Hollywood n’a plus d’idée, pas vraiment.
Après le Robin Des Bois Prince Des Voleurs avec Kevin Costner (blockbuster par excellence et référence ultime au personnage), puis le Robin version Scott/Crowe (référence historique, blockbuster pour adulte), voici le nouveau venu…
Réalisé par Otto Bathurst (Peaky Blinders) et produit par Leonardo DiCaprio, le marketing aimé le rappeler, Robin version 2018 rajeunit le personnage et nous offre un film différent, plus orienté adolescent.
Comme le stipule le long métrage au debut, oubliez l’histoire connue, ici, on reprend tout depuis le début.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, vous devez savoir que nous avons eu le privilège de découvrir le film dans des conditions optimales.
Notre projection a du lieu dans un cinéma CGR et plus particulièrement dans leur fameuse salle ICE. A la pointe de la technologie (projecteur laser, son Dolby Atmos), le salles ICE utilisent la technologie LightVibes: des écrans disposés sur les côtés qui créent une ambiance visuelle unique à travers des formes et des couleurs dynamiques, la Rolls Royce pour les scènes d’actions.

Passons à la critique: Robin de Loxley n’est pas encore Robin Hood, il aime déjà Marianne, rencontre Petit Jean à la guerre, et ne possède aucun background.
Le film parle de croisades tout en détruisant l’aspect historique, les costumes ne sont pas d’époque, le shérif ressemble plutôt à un ministre, vous êtes en terrain inconnu.
Tout ce bougli bougla peut décevoir mais dès que vous aurez accepté tout ça, vous apprécierez cette nouvelle aventure.
Pourquoi refaire encore une fois le même film… Robin Des Bois 2018 sait qu’il ne pourra jouer sur le même terrain que ses aînés et ne cherche jamais la comparaison.
Dans le rôle de Robin, Taron Egerton (Kingsman) s’en sort très bien. Il est accompagné par Jamie Foxx qui fait du Jamie Foxx, une jolie et forte Marianne en la personne de Eve Hewson, un Jamie Dorman qui n’a pas grand chose à faire et un Ben Mendelsohn en shérif de Nottingham qui nous refait sa partition de Rogue One.
On passera sur les nombreux raccourcis scénaristiques, les choix douteux (retrouvailles amoureuses en plein conflits, personne ne reconnaît Petit Jean qui vole à visage découvert), les anachronisme ou encore les costumes, certes beaux, mais tout droit sortis de la série Arrow, pour apprécier le style Batman Begin et Star Wars auquel le film fait souvent référence.
Niveau mise en scène c’est réussi, les décors sont somptueux, les scènes d’actions nombreuses, lisibles et jouissives.
Le rapport à la religion est intéressant autant que l’aspect politique. Dommage que ces deux thèmes soient peu développés.

Bancal et original, oubliable et très sympathique, Robin Des Bois alterne le bon et le moins bon avec une insolence totale. Le film divisera mais plaira.

Bande-Annonce du film « ROBIN DES BOIS »

Tu as aimé l'article ? Rejoins-nous sur Facebook et Twitter !

Laissez un commentaire »