JOHN WICK PARABELLUM

Michael 3 juin 2019 0
JOHN WICK PARABELLUM

Réalisateur: Chad Stahelski
Acteurs: Keanu Reeves, Halle Berry, Mark Dacascos
Genre: Action
Date de sortie: 22 mai 2019
Durée: 2h12
Nationalité: Américain

Keanu Reeves est l’un des acteurs les plus sympas de la planète. L’un des rares à posséder quatre rôles/films cultes: Point Break, Speed, Matrix et dernièrement John Wick. John Wick 3, rebaptisé Parabellum (on vous laissera chercher la signification toute aussi culte), et le dernier épisode de l’une des meilleures franchises d’actions… On vous dit presque tout.

Synopsis: John Wick a transgressé une règle fondamentale : il a tué à l’intérieur même de l’Hôtel Continental. « Excommunié », tous les services liés au Continental lui sont fermés et sa tête mise à prix. John se retrouve sans soutien, traqué par tous les plus dangereux tueurs du monde.

PLUS DE 120 MINUTES D’ACTION NON-STOP, UN MUST

Commencé en 2014 par deux cascadeurs (et amis de Reeves) devenus réalisateurs, John Wick premier du nom avait surpris. En 2017, un second épisode enfonça définitivement le clou et offrit à Keanu une nouvelle franchise en mettant tout le monde d’accord. Réalisé, cette fois-ci, en solo par Chad Stahelski (son comparse étant occupé sur Atomic Blond) c’est avec la même configuration qu’un troisième fût rapidement commandé. Titré Parabellum (le film prend alors tout son sens), ce nouveau Wick va aussi loin que ses aînés.

Commençant exactement ou le second se terminait, ce nouvel épisode offre la plus grande scène d’action du cinéma, c’est à dire tout le film. Keanu est toujours aussi classe et un peu fatigué, l’acteur se donne sans compter, les seconds rôles font plaisir: Halle Berry est en terrain connu, McShane, Fishburne et Reddick sont toujours aussi classe. Une surprise s’est invité dans ce nouveau film: Mark Dacascos. L’acteur hawaïen est parfait en tueur sympathique aux qualités martiales phénoménales. Charismatique à souhait, il avait manqué au grand écran. Moins original que le premier épisode, moins grandiose que le second, Parabellum n’en est pas moins jouissif. La mise en scène est soignée, la photo est splendide, les scènes d’actions font mal (mention à la scène sur l’autoroute), la violence n’est pas édulcorée (mention à la scène aux couteaux). On regrettera un scénario qui tourne un peu en rond mais qui ouvre la porte à un quatrième film, qui a été confirmé depuis.

Trois films, trois réussites, John Wick Parabellum impose la sage au top 3 des films d’actions. On attend le quatrième épisode et on remercie Reeves pour avoir donner de sa personne, fais gaffe aux rhumatismes Keanu.

Bande annonce: JOHN WICK PARABELLUM

Tu as aimé l'article ? Rejoins-nous sur Facebook et Twitter !

Laissez un commentaire »