CRITIQUE DVD: RAMBO: LAST BLOOD

Michael 23 janvier 2020 0
CRITIQUE DVD: RAMBO: LAST BLOOD

Réalisateur: Adrian Grunberg
Acteurs: Sylvester Stallone, Yvette Monreal, Adriana Barraza…
Genre:Action -12 ans
Date de sortie dvd: 25 janvier 2020
Durée: 1h40
Nationalité: Américain

Rare son les acteurs possédant deux rôles cultes, Sylvester Stallone est de ceux là. Après un épilogue parfait avec John Rambo, déjà 10 ans, il redonne vie à son béret vert préféré avec le dernier Rambo, sous-titré: Last Blood. Le premier film avait pour titre First Blood, la boucle est bouclée.

Synopsis: Cinquième épisode de la saga Rambo. Vétéran de la Guerre du Vietnam, John Rambo va devoir affronter un cartel mexicain.

SLY DIT ADIEUX À SON DOUBLE DANS UN FILM IMPARFAIT MAIS TERRIBLEMENT EFFICACE ET NOSTALGIQUE

On ne va pas y aller par quatre chemins, John Rambo était la fin idéale, le film épilogue qu’il fallait faire après un troisième épisode guignolesque mais jouissif. Pourquoi ressusciter Rambo? Sly aime ses personnages et ne veut pas prendre sa retraite, c’est comme ça. Réalisé par le méconnu Adrian Grunberg (Narcos et un direct to dvd avec Mel Gibson), Rambo: Last Blood n’est pas le meilleur opus de la saga, est certainement celui qui s’éloigne le plus de la mythologie mais possède assez de bons points et de nostalgie pour plaire aux fans. Voulant faire, toutes proportions gardées, son Logan et/ou son Impitoyable, Stallone (scénariste, producteur et certainement réal de l’ombre), livre un western crépusculaire. Rambo est à l’épilogue de sa vie, sa guerre est derrière lui mais continue à le consumer. Après l’enlèvement de sa « nièce » adoptive, il livrera sa dernière guerre face aux narcotrafiquants. Dit comme ça, nous sommes plus dans un Taken qu’un Gran Torino… La réalisation est correct, sans plus, les scènes d’actions efficaces et violentes, le scénario simple mais cohérent. Sylvester connaît son sujet et respecte son public: les armes font mal. Le film se scinde en trois parties. La première est contemplatif, agréable dans ses décors, la seconde se la joue wanted quand la troisième et dernière castagne et charcute à tout va. Les comédiens sont plutôt bons, les bad guy bien belliqueux et Stallone est parfait, vieillissant, fatigué, légendaire… On appréciera la première scène qui pose les bases (elle est absente de la version américaine), le petit twist à mi-parcours qui redistribue les cartes, le final jouissif et le générique qui pourra vous tirer une petite larme. Vous l’avez compris, ce cinquième film n’apportera pas grand chose à la quadrilogie existante, simplement une sortie qu’on appréciera…

Niveau dvd, Metropolitan FilmExport soigne sa sortie. L’image est sublime, le son est détonnant, les bonus sont parfaits. Un énorme making of (près d’une heure), vous fera vivre l’envers du décor. Intéressant, plaisir communicatif, ça fait longtemps qu’un bonus ne nous avait pas autant emballé.

Rambo: Last Blood siégera à côté du premier et meilleur opus, d’une Mission blockbusterienne, d’un numéro 3 plaisir coupable et d’un John Rambo parfait.

Bande annonce: RAMBO: LAST BLOOD

Tu as aimé l'article ? Rejoins-nous sur Facebook et Twitter !

A lire également »

Laissez un commentaire »