Critique : Bienvenue à Zombieland

Baptiste 5 mars 2013 4
Critique : Bienvenue à Zombieland

Réalisateur : Ruben Fleischer
Acteurs : Jesse Eisenberg, Emma Stone, Woody Harrelson, Abigail Breslin, Hambert Heard
Genre : Comédie, Horreur
Année de production : 2009
Date de sortie en France : 25 novembre 2009
Pays de production : États-Unis
Durée : 1h20
Classification : Tout public

5 ans après le désormais classique Shaun of the Dead composé de l’hilarant duo Simon Pegg / Nick Frost, une nouvelle comédie horrifique débarque avec Ruben Fleischer derrière la caméra. Volontairement déjanté, Bienvenue à Zombieland  parvient-il à susciter l’hilarité générale ?

Synopsis : Dans un monde infesté de zombies, deux hommes tentent de survivre. Columbus, le plus jeune, est terrorisé à l’idée d’être dévoré. C’est une poule mouillée, mais sa prudence pourrait bien lui sauver la vie… Tallahassee, lui, est un chasseur de zombies qui ne craint plus rien ni personne. Armé d’un fusil d’assaut, il se donne corps et âme à la seule mission qui compte pour lui : trouver les derniers exemplaires de ses biscuits préférés, des Twinkies, encore disponibles sur Terre.

Bienvenue à Zombieland - Affiche du FilmDicté à la manière d’un guide de survie dans un monde hanté par les zombies, Bienvenue à Zombieland marque dès le départ son territoire grâce à des idées visuelles différentes de ce que l’on connait déjà. Ce monde, justement, est représenté dès le début du film comme un univers lointain, duquel il est impossible d’échapper. Cette introduction plante le décor d’un film qui s’annonce jubilatoire.

Heureusement pour nous, Ruben Fleischer ne s’arrête pas en si bon chemin. Pour son premier film, le réalisateur nous offre un florilège de ce que les fans du genre apprécient le plus : l’humour totalement décalé. Innovant à chaque scène, le film se laisse porter par une vague d’acteurs plus motivés que jamais donnant ici énormément de justesse et de volonté. Emma Stone en fille sans pitié et Jesse Eisenberg en éternel ado geek mal dans sa peau arrivent à porter cette comédie au sommet. Malgré quelques petites facilitées scénaristiques, Bienvenue à Zombieland se fera pardonner grâce à l’originalité de ses scènes et de ses dialogues. Le côté dérangé est omniprésent et ce n’est pas Bill Murray qui dira le contraire. Le célèbre acteur américain pratique l’autodérision en se parodiant lui-même dans le costume d’un de ses plus grands classiques : Gosthbusters.

Déclarant pourtant ne rien connaître au genre zombiesque, Ruben Fleischer est malgré tout le pionner d’un film totalement jouissif, où l’humour au 2nd degré se mêle à une autodérision bien appréciée. Volontairement décomplexé, Bienvenue à Zombieland est tout simplement hilarant. Preuve de son succès, une suite est prévue pour 2013 ou 2014 avec la même équipe, on a hâte!

Bande annonce du film Bienvenue à Zombieland

Tu as aimé l'article ? Rejoins-nous sur Facebook et Twitter !

4 Commentaires »

  1. Zgor 30 mars 2013 at 19 h 12 min - Reply

    Salut, j’ai bien aimé le trailer, j’espère qu’un jour il sera en jeu vidéo ! 😉

    • Shartz 3 avril 2013 at 21 h 17 min - Reply

      Alors étant un très grand fan du genre et adepte de jeux vidéo. Il y a de grosses similarités entre Bienvenue à Zombieland et le jeu Left 4 Dead. On retrouve la même ambiance, on a le droit également à la fête foraine. C’est un jeu que je conseille vivement si tu es fan du genre. C’est un très bon défouloir.

    • Goubz 4 avril 2013 at 9 h 05 min - Reply

      D’accord avec Shartz 🙂 Sinon il y a aussi toute la série des Dead Rising qui est vraiment top !

Laissez un commentaire »