Critique : Iron Sky

Baptiste 5 mars 2013 0
Critique : Iron Sky

Réalisateur : Timo Vuorensola
Acteurs : Julia Dietze, Götz Otto, Udo Kier, Christopher Kirby
Genre : Science-Fiction, Comédie
Année de production : 2012
Date de sortie en France : Prochainement
Pays de production : Australie, Finlande, Allemagne
Durée : 1h33
Classification : Tout public

Né d’un projet complètement fou lancé il y a 5 ans par Timo Vuorensola et son équipe, Iron Sky débarque en Europe après avoir fait languir les fans durant de longues années. Un système de financement a même été mis en place où tout le monde pouvait contribuer à la création de ce film. Suite à une bande-annonce alléchante, que reste-t-il de ce film totalement décalé?

Synopsis : À la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1945, Hans Kammler fait un bond dans la recherche sur l’anti-gravité. De leur base secrète en Antarctique, des vaisseaux nazis sont envoyés sur la face cachée de la Lune, où se trouve la base « Soleil Noir » qui prépare leur retour sur Terre, en 2018.

Iron Sky Affiche du FilmNous savons enfin ce qu’il y a sur la face cachée de la lune ! Des nazis ! Alors oui, dit comme ça, cela peut prêter à sourire mais le résultat d’un tel pitch est loin d’être décevant. L’équipe de Timo Vuorensola a sorti de son chapeau l’histoire la plus surprenante depuis bien longtemps dans le cinéma indépendant. Le film dévoile des personnages qui sont dans une ambiance de delirium continue grâce à la très bonne caricature de Sarah Palin en présidente des USA un brin limité et autres grands noms de ce monde.

Outre ces personnes réelles, le film apporte un peu de fraîcheur en dépeignant astucieusement l’hyper domination américaine dans tous les secteurs, que ce soit énergétique ou militaire. Iron Sky est donc un film uchronique assumé où se mélangent d’innombrables : vous pourrez retrouver entre autres des extraits de The Dictator de Chaplin mais aussi des références à La Chute et bien d’autres « grands classiques ». On appréciera l’humour au 2nd degré du film trouvant toujours une bonne réplique mais on regrettera cependant le manque d’ambition de tomber dans le 100% absurde et dans le délire totale. Bien que piquant, le politiquement correct est de trop ici surtout pour un projet qui semblait être réellement ambitieux de ce côté-là.

Film soigné, les effets spéciaux sont plus qu’agréable pour un budget final de seulement 7.5 millions d’euros. Les quelques approximations ne gâchent en rien la qualité de ce film techniquement plutôt joli.

Iron Sky est donc un film de passionné qui n’est finalement pas la claque annoncée. Le résultat reste makgré tout sympathique grâce à à l’humour décalé, ainsi qu’aux nombreuses références culturelles qui vous font apprécier davantage ce long-métrage… le tout dans un paysage lunaire assez réussi ! Le film souffle un peu d’air frais dans un paysage cinématographique assez restreint en bonnes idées, et c’est tant mieux.

Bande annonce du film Iron Sky

Tu as aimé l'article ? Rejoins-nous sur Facebook et Twitter !

Laissez un commentaire »