Dossier : Hannibal Lecter

Julien 30 mai 2013 1
Dossier : Hannibal Lecter

Qui aujourd’hui n’a jamais entendu parler d’Hannibal Lecter (aussi connu sous le nom d’ « Hannibal le Cannibale » ), un des personnages de fiction les plus charismatiques, marquants et aussi le plus grand méchant de l’histoire du cinéma (et ce n’est pas moi qui le dit mais bien l’AFI (American Film Institute) qui le place devant Dark Vador et Gollum).

Bien sur quand vous lisez ce nom, tout le monde ou presque associe le visage  d’Anthony Hopkins  à Hannibal, et pourtant c’est dans les livres de Thomas Harris que tout commence en 1981. Et oui je ne fais pas que regarder des films, il m’arrive souvent de me plonger dans les livres ! Je vais donc parler des films en rapport avec les livres pour essayer de vous donner envie de voir et/ou lire ces œuvres (si ce n’est déjà fait) qui m’ont passionnées !

Un créateur : Thomas Harris

Thomas Harris

Thomas Harris

Écrivain américain né en 1940, il étudie l’anglais à l’université et travaille en parallèle en tant que reporter pour le News Tribune. Dans les années soixante, il envoie ses premiers textes (des nouvelles macabres qui se distinguent par un sens aigu du détail) à des magazines. Ancien journaliste, Harris couvre les faits divers aux États-Unis et au Mexique pour l’Associated Press de New York.

Thomas Harris entretient des rapports étroits avec le FBI, et plus particulièrement avec la Division des Sciences Comportementales de l’académie de Quantico (Virginie) chargée des affaires liées aux tueurs en série, ce qui lui a permis d’acquérir de précieuses informations pour l’écriture de ses livres ! Il écrit son premier roman « Black Sunday » en 1975 puis met six ans à écrire « Dragon Rouge » qui introduit le sérial killer le plus populaire de la littérature : Hannibal Lecter. C’est surtout grâce à cette quadrilogie qu’il connait un succès international.

Hannibal Lecter, quelques mots sur le personnage

Un homme au destin tragique, maléfique presque ! Après une enfance tachée de sang, Hannibal devient cannibale mais est aussi psychiatre (il a d’ailleurs une parfaite lecture de l’esprit humain et tous les films se jouent beaucoup sur la psychologie). Personnage à la personnalité particulière c’est à la fois un gentleman raffiné et un homme de gout mais aussi un meurtrier ! L’une des plus célèbres phrases du cinéma traduit assez bien cette complexité : « J’ai été interrogé par un employé du recensement, j’ai dégusté son foie avec des fèves au beurre et un excellent chianti. »

Retour sur la chronologie

La saga Hannibal est dotée de différentes chronologies selon que l’on regarde les dates de sortie des livres, des films ou la vie d’Hannibal. Donc pour qu’on soit tous d’accord, retour sur les différentes chronologies de cette saga, l’ordre des films et des livres :

Chronologie littéraire
Dragon Rouge (1981) – Le Silence Des Agneaux (1988) – Hannibal (1999) – Hannibal Lecter, Les Origines du Mal (2006)

Chronologie au cinéma
Manhunter (1986) – Le Silence Des Agneaux (1991) – Hannibal (2001)– Dragon Rouge (2002) – Hannibal Lecter, Les Origines du Mal (2007)

Chronologie de la vie d’Hannibal Lecter
Hannibal Lecter, Les Origines du Mal – Dragon Rouge/Manhunter – Le Silence Des Agneaux – Hannibal

Quelques chiffres sur la saga Hannibal

Anthony Hopkins et Jodie Foster Oscars

Crédits : Eugene Adebari

  • 5 films et 5 Oscars (tous gagnés par Le Silence Des Agneaux).
  • 4 livres du créateur du personnage Thomas Harris.
  • 4 Acteurs ont joué son  rôle (Brian Cox, Anthony Hopkins, Gaspard Ulliel et Mads Mikkelsen) même si le plus connu restera à jamais Anthony Hopkins.
  • 2 Actrices pour Clarice Starling (Jodie Foster et Julianne Moore).
  • 1 Personnage emblématique, incontournable aussi bien au cinéma qu’en littérature.

Dragon Rouge

C’est dans ce premier livre publié en 1981 que l’on rencontre pour la première fois Hannibal Lecter. Et pourtant il ne sera pas le personnage principal, puisque l’intrigue tourne autour de Will Graham, jeune inspecteur, qui a le don de se mettre à la place des psychopathes. C’est d’ailleurs dans ce contexte que se passe la série sur laquelle je reviendrai.

Will est donc un patient d’Hannibal, puisque ce dernier est psychiatre. Il l’aide à maitriser son « don » de profiler qui lui permet de se mettre à la place des meurtriers. Malheureusement il se rend compte qu’Hannibal est en fait un meurtrier lui aussi et arrivera à le faire mettre sous les verrous en payant de sa personne. Par la suite Will cherche à arrêter un meurtrier, qui était un patient du Dr. Lecter. Il va donc lui demander de l’aide. Mais ce dernier n’est qu’un personnage secondaire et on ne saisit pas encore tout le charisme et la complexité du personnage. Le livre se présente donc comme un thriller policier, très réussit, très prenant et bourré de suspense !

Et le cinéma dans tout ça ? « Dragon Rouge » est le seul livre de la saga à avoir eu droit à 2 adaptations cinématographique (jusqu’à présent). La première fois c’est devant la caméra de Michael Mann en 1986.

Le Sixième Sens ou Manhunter

Affiche du film le 6eme sens (Manhunter)Réalisateur : Michael Mann
Acteurs : William L. Petersen, Brian Cox, Joan Allen
Genre : Policier
Sortie française : 22 avril 1987
Pays de production : USA
Durée : 1h58
Classification : -12 ans

Synopsis : Will Graham est un des experts-légistes les plus habiles du F.B.I. Il excelle dans l’art de reconstituer à partir d’éléments quasiment inexistants le profil d’un assassin. Mais son « sixième sens » lui a valu de frôler plusieurs fois la mort. Alors qu’il est retiré depuis trois ans, un ancien collègue, Crawford, vient le relancer pour une affaire qui s’annonce complexe : deux paisibles familles de Birminghan et Atlanta ont été, à un mois d’intervalle, sauvagement massacrées par un « tueur de la pleine lune ».

C’est la première fois qu’on voit Hannibal Lecter à l’écran et il est joué par Brian Cox. Mais on ne le verra que l’espace d’une scène ou deux, le film préférant se concentrer sur l’intrigue de Will (encore plus que dans le livre) joué par William L. Petersen.

Dans l’ensemble, Michael Mann nous montre à nouveau son talent de mise en scène, mais on assiste à une adaptation très libre du livre, respectant assez peu la trame… Il va jusqu’à changer la fin pour nous offrir une scène finale décevante tellement elle enlève toute la tension par rapport au livre qui avait su installer un suspense à couper le souffle ! Les personnages sont assez creux : Hannibal est inexistant et peu charismatique, on ne s’attache pas à Will Graham (contrairement au livre !) et à part son « don » il est peu intéressant. Bref comparé au livre, le film est mauvais (mais je sais que je vais me mettre à dos tous les fans de Michael Mann). Peut-être que sans avoir lu le livre, on trouve cela bien et encore, ça a très mal vieillit (image, BO très eighties…).

Dragon Rouge

Affiche Dragon RougeRéalisateur : Brett Ratner
Acteurs : Anthony Hopkins, Edward Norton, Ralph Fiennes
Genre : Thriller
Sortie française : 30 octobre 2002
Pays de production : USA
Durée : 2h04
Classification : -16 ans
Box-Office français : 1 432 020 entrées

Synopsis : Trois ans après avoir arrêté le docteur Hannibal Lecter, Will Graham vit paisiblement avec sa femme et son fils en Floride. Les blessures physiques que lui a infligées ce dangereux criminel ont disparu, mais il garde encore quelques séquelles psychologiques de sa rencontre avec lui. Cette mauvaise expérience l’a amené à se retirer du FBI. Un jour, son ancien patron vient lui rendre visite. Il a besoin de son aide pour traquer un tueur en série connu sous le nom de « la petite souris ». Ce dernier a déjà massacré deux familles durant des nuits de pleine lune. Le FBI ne dispose que de quelques jours avant qu’il ne frappe à nouveau. Will ne se sent pas prêt à reprendre du service, mais a-t-il réellement le choix ?

Afin de comprendre les motivations de ce tueur, il se voit contraint de demander l’aide du docteur Lecter, qui se trouve au centre de détention psychiatrique de Baltimore.

Le titre est le même que le livre, sorti en 2001, après le succès de « Le Silence des Agneaux » et « Hannibal ». Concernant l’ordre de visionnage des films, ça n’a guère d’importance, tant que vous regardez « Le Silence des Agneaux » et après « Hannibal ». Mais voir « Dragon Rouge » avant ou après ne change pas grand chose.

Will Graham est joué par Edward Norton et Hannibal par Sir Anthony Hopkins. Le film s’arrête moins sur le don de Will et s’intéresse beaucoup plus à Hannibal. On commence à saisir la complexité du personnage et une certaine fascination naît. L’intrigue est très fidèle au livre et pour ma part ça ressemble beaucoup à ce que j’avais imaginé ! De plus Ralph Fiennes et Emily Watson sont excellents ! La fin est fidèle au livre, elle est donc pleine de suspense et de tension ! En somme une très bonne adaptation, un thriller de grande qualité !

Le Silence des Agneaux

Affiche du film "Le silence des Agneaux"Réalisateur : Jonathan Demme
Acteurs : Anthony Hopkins, Jodie Foster, Scott Glenn
Genre : Thriller
Sortie française : 10 avril 1991
Pays de production : USA
Durée : 1h58
Classification : -16 ans
Box-Office français : 3 119 085 entrées

Synopsis : Un psychopathe connu sous le nom de Buffalo Bill sème la terreur dans le Middle West en kidnappant et en assassinant de jeunes femmes. Clarice Starling, une jeune agent du FBI, est chargée d’interroger l’ex-psychiatre Hannibal Lecter. Psychopathe redoutablement intelligent et porté sur le cannibalisme, Lecter est capable de lui fournir des informations concernant Buffalo Bill ainsi que son portrait psychologique. Mais il n’accepte de l’aider qu’en échange d’informations sur la vie privée de la jeune femme. Entre eux s’établit un lien de fascination et de répulsion.

Chef d’œuvre incontesté, il est inscrit au panthéon du cinéma ! C’est probablement le meilleur thriller de tous les temps et il fut récompenser de 5 Oscars en 1992 ! Et pas des moindres puisque « Le Silence des Agneaux » est le troisième film (après « New-York Miami » et « Vol Au Dessus d’un Nid de Coucou ») à remporter les 5 Oscars majeurs à savoir meilleur film, meilleur réalisateur (Jonathan Demme), meilleur acteur (Anthony Hopkins), meilleure actrice (Jodie Foster) et meilleur scénario adapté.

Chronologiquement parlant, c’est la première fois qu’Anthony Hopkins endosse le rôle d’Hannibal mais l’histoire se situe après « Dragon Rouge » (bien que les 2 histoires puissent être prises séparément sans problème !). On découvre encore plus la complexité d’Hannibal et bizarrement, malgré toutes les horreurs contées à son sujet on ne peut s’empêcher d’être fasciné par le personnage : son côté manipulateur et sa lecture parfaite de l’esprit humain le rendent fascinant et il n’a finalement pas le rôle du méchant.

Rares sont les films à dépasser les livres en terme de qualité, mais là je trouve que c’est le cas ! Pourquoi ? Parce qu’un livre se lit en général sur plusieurs jours et bien que l’on soit fasciné par l’histoire, cette lecture en plusieurs fois à tendance à diluer l’émotion. Ici le film concentre toute l’essence et la complexité du livre (il suit quasiment à la lettre le déroulement de l’œuvre) mais grâce à sa durée de 2 heures, il concentre toute l’émotion et l’intensité, offrant une scène finale d’une intensité, d’une tension et d’un suspense jamais atteint au cinéma !

La réalisation est sublime, la musique orchestrée par Howard Shore est en parfait accord avec les scènes et appuie encore plus le suspense. Les acteurs sont également parfaits : Jodie Foster est incroyable, à la fois candide et déterminée, mais c’est surtout Anthony Hopkins qui crève l’écran ! Il livre ici une des plus grandes performances du 7ème art bien qu’il n’apparaisse que très peu. Bref je ne tarie pas d’éloges à propos de ce film qui est simplement monumental.

Hannibal

Affiche HannibalRéalisateur : Ridley Scott
Acteurs : Anthony Hopkins, Julianne Moore, Gary Oldman
Genre : Thriller, Horreur
Sortie française : 28 février 2001
Pays de production : USA, Royaume-Uni
Durée : 2h05
Classification : -16 ans
Box-Office français : 2 547 948 entrées

Je ne mets volontairement pas de synopsis car ça spoil la fin de « Le Silence Des Agneaux » donc regardez le avant si ce n’est déjà fait ! L’histoire se déroule donc juste après « Le Silence Des Agneaux » et ici les 2 films sont directement liés. C’est avec ce film que s’achève l’histoire d’Hannibal Lecter.

Réalisé par Ridley Scott en 2001, c’est pour moi l’une des plus grosses déceptions de la saga (pourtant réalisé par le réalisateur le plus prestigieux, qui venait d’être sacré aux Oscars pour le magistral « Gladiator » !).

Premier bémol, on ne retrouve pas Jodie Foster dans le rôle de Clarice Starling mais Julianne Moore (qui personnellement m’horripile). Elle est à la fois beaucoup moins convaincante et attachante. Et même si dans l’ensemble elle livre une performance plutôt bonne, passer après l’interprétation parfaite de Jodie Foster n’est pas une mince affaire. Heureusement Anthony Hopkins est toujours là pour endosser le rôle d’Hannibal, toujours aussi brillamment. Dans le rôle de Mason Verger, on retrouve un Gary Oldman méconnaissable puisque son personnage est totalement défiguré (je vous laisse deviner à qui il doit cela !). Dans l’ensemble le film suit la trame du livre mais un peu moins fidèlement que dans « Le Silence Des Agneaux » ou « Dragon Rouge » (quelques écarts, pas mal de passages éclipsés…). Il y a toujours autant d’intensité dans l‘histoire, la réalisation est excellente et les interprétations de qualité.

Mais alors où est la déception ? Et bien elle réside uniquement dans la fin ! Puisqu’en plus elle clot véritablement la saga elle est de la plus haute importance ! Si vous n’avez pas lu le livre et si jusqu’ici vous appréciez la saga, elle vous plaira probablement. En revanche si vous avez lu le livre, ce sera la déception : elle est en tout point différente du livre car elle se veut moins immorale… Or c’est justement cette fin immorale qui donne ce relief et cette ampleur au personnage d’Hannibal. Bref grosse déception donc si je n’ai qu’un conseil à vous donner, lisez le livre et comparez ! Mais dans l’ensemble le film est bon, moins haletant et plus gore (une scène en particulier marquera les esprits) même si l’esprit est toujours là. Mais il n’arrive pas à la cheville de « Le Silence Des Agneaux ».

Hannibal Lecter : Les Origines du Mal.

Affiche Hannibal Lecter les origines du malRéalisateur : Peter Webber
Acteurs : Gaspard Ulliel, Gong Li, Rhys Ifans
Genre : Thriller, Horreur
Sortie française : 7 février 2007
Pays de production : France, Royaume-Uni, Italie
Durée : 1h55
Classification : -12 ans
Box-Office français : 685 074 entrées

Synopsis : Comment un petit garçon comme les autres est-il devenu l’un des criminels les plus fascinant qui soit ? Au travers du parcours atypique d’un adolescent meurtri par les atrocités vécues pendant la Seconde Guerre Mondiale, suivez la naissance de l’incarnation absolue du mal… Hannibal Lecter.

C’est le dernier livre de la saga, sorti en 2007, il fut adapté dans la foulée au cinéma. L’idée de revenir sur les origines de ce personnage si complexe est vraiment bonne et en tout cas prometteuse ! Le livre est vraiment de qualité bien qu’il soit bien en deçà des autres livres : la tension qu’il y avait dans les autres ouvrages n’est plus la même. Mais malgré tout on passe un bon moment…

Si seulement on pouvait en dire de même du film… Hasard ou pas le livre est passé entre les mains d’européens pour ce film… Ce dernier est beaucoup moins bon que les précédents, éclipsant de nombreux passages importants du livre ! La mise en scène est assez mauvaise, les acteurs ne sont pas transcendants… Le rôle d’Hannibal est tenu par Gaspard Ulliel, qui livre une bonne prestation, mais on ne peut s’empêcher de le comparer à Anthony Hopkins. On est donc forcément déçu… Bref le film est très moyen, le livre en revanche mérite d’être lu.

Hannibal : La Série

Affiche série HannibalSérie qui a vu le jour en 2013, sous la direction de Bryan Fuller la première saison s’achève dans quelques semaines. Comportant 13 épisodes elle se déroule peu avant « Dragon Rouge » où le héros Will Graham est interprété par Hugh Dancy. On retrouve également le très connu Laurence Fishburn. Hannibal est quant à lui joué par un acteur brillant : Mads Mikkelsen (il a notamment reçu le prix d’interprétation à Cannes l’année passée pour « La Chasse » et on l’a vu dans le James Bond « Casino Royal »).

Pour tout dire j’étais assez sceptique par rapport à cette série : tout d’abord elle ne se base plus sur les livres de Thomas Harris et je craignais que son œuvre soit dénaturée et ensuite dans le rôle d’Hannibal j’avais peur que Mads Mikkelsen passe totalement à coté ! En ce qui concerne cet acteur, mes doutes ont rapidement été gommés ! Il joue Hannibal à la perfection en restant fidèle au personnage à la fois psychopathe mais très intelligent et raffiné (mais il ne fera pas oublier Anthony Hopkins malgré tout !). En revanche en ce qui concerne le scénario, mes craintes se sont confirmées : en fait c’est assez dichotomique comme série.

D’un côté on a Will qui essaye de résoudre ses enquêtes et pour le coup elles sont assez banales. Les intrigues sont vraiment lentes, sans réelle tension et elles s’enchainent tout bêtement (chaque épisode se compose d’une intrigue, d’un meurtrier…). On a l’impression qu’elles sont là uniquement pour combler le manque d’imagination des scénaristes. L’évolution du personnage est intéressante cependant, en voyant ses démons qui le rongent à cause de son don. Mais malgré tout on perd l’esprit du livre pour assister à une série policière somme toute banale.

D’un autre côté on a Hannibal qui épaule Will en tant que psychiatre (ses crimes ne sont pas encore révélés au grand jour) : le personnage est joué à la perfection et reprend vraiment l’esprit du livre (son côté raffiné mais aussi son côté manipulateur et sa lecture parfaite de la psychologie). Les discussions qu’il a avec ses patients sont fascinantes. Bref les passages avec Hannibal sont vraiment passionnants. Malheureusement ils sont vraiment minoritaires, du moins au début et il faut attendre le sixième épisode pour que le tout s’emballe : l’histoire tourne enfin autour d’Hannibal et plus autour des enquêtes de Will.

En conclusion…

Les livres sont tous de très bons thriller, mais du côté des films on a un ensemble assez inégal : d’un côté on a l’un des plus grand films, un monument du septième art et le meilleur thriller à ce jour « Le Silence des Agneaux », de l’autre des thrillers de qualité (« Dragon Rouge » et « Hannibal ») et enfin d’autres épisodes assez moyens (« Manhunter » et « Hannibal Lecter : les Origines du Mal »). Dommage cependant que tous les films avec Anthony Hopkins n’aient pas été réalisés par le même réalisateur, ça empêche une certaine continuité dans la mise en scène (chose très appréciable et qui a souvent fait le succès de nombreuses sagas).

Mais quoi qu’il en soit Hannibal est l’une des meilleures personnifications du mal à l’écran et reste l’un des personnages les plus complexes et fascinants de la littérature et du cinéma ! Je terminerai sur une citation d’Hannibal Lecter, que j’aime beaucoup :

« Relisez Marc Aurèle, et demandez-vous à chaque instant comment sont les choses, quelle est en fait leur vraie nature ? »
Hannibal Lecter dans « Le Silence des Agneaux»

Tu as aimé l'article ? Rejoins-nous sur Facebook et Twitter !

Un Commentaire »

  1. Julien
    Julien 31 mai 2013 at 15 h 39 min - Reply

    Pour que le dossier soit le plus complet possible, j’ajoute que cette nuit, la série « Hannibal » vient d’être renouvelée pour une seconde saison de 13 épisodes 🙂

Laissez un commentaire »