Critique : The Baby (Devil’s Due)

Julien 6 mai 2014 0
Critique : The Baby (Devil’s Due)

Réalisateur : Matt Bettinelli-Olpin
Acteurs : Allison Miller, Zach Gilford, Sam Anderson
Genre : Horreur
Sortie française : 7 mai 2014
Pays de production : USA
Durée : 1h29
Classification : -12 ans

Synopsis : Suite à une soirée bien arrosée lors de leur lune de miel, deux jeunes mariés doivent gérer une grossesse survenue plus tôt que prévu. Alors que le futur père choisit d’immortaliser les neuf mois à venir en filmant sa femme, il découvre que celle-ci adopte un comportement de plus en plus inquiétant, témoignant de changements profonds aux origines à la fois mystérieuses et sinistres…

On n’avait pas vu un film de found-footage dans les salles françaises depuis Paranormal Activity : The Marked Ones le 1er janvier. The Baby relance-t-il ce genre si controversé ?

The-Baby-Affiche-FranceEt bien non, loin de là ! Malgré une vidéo de promotion (très réussie) qui avait buzzé sur internet (pour rappel, vous pouvez la visionner ici : The Devil Baby), The Baby est loin de répondre aux attentes du spectateur. Pourtant tout commençait bien : on le sait, l’empathie pour les personnages  dans un film d’horreur est primordiale puisqu’on va trembler pour eux et avoir des sensations encore plus fortes. Ici on est rapidement pris d’empathie pour ce jeune couple, même si les scènes ressassent tous les poncifs du genre « jeunes mariés ».

L’intrigue (si on peut la nommer ainsi) est mise en place de manière assez grossière. S’en suit une série de scènes anecdotiques, sans intérêts et il faut attendre les deux tiers du film pour commencer à trembler ! Mais on s’est tellement ennuyé jusque là que ces quelques frissons peinent à nous extirper du sommeil dans lequel on s’était laissé aller.

La fin arrive comme une cerise sur le gâteau : elle n’explique absolument rien et nous laisse en plan pour lancer le générique sur une musique funky totalement en décalage avec le ton (supposé) du film. Une manière de montrer un peu plus qu’on s’est foutu de vous pendant une heure et demie !

Quant à l’utilisation du found-footage, comme souvent elle n’apporte pas grand chose et vient simplement combler les lacunes du réalisateur en terme de cadrage et de mise en scène. Un réalisateur qui devra redoubler d’effort pour se faire un nom dans le cinéma d’épouvante après ce premier film complètement loupé et un segment dans VHS peu convaincant !

The Baby concentre a lui tout seul tout ce qu’il ne faut pas faire dans un film d’horreur de type found-footage. Et c’est bien la seule qualité qu’on peut lui trouver tant on a l’impression qu’on s’est foutu de nous au sortir du film. Il faudra encore attendre un peu donc pour voir un bon film d’horreur en 2014…

Tu as aimé l'article ? Rejoins-nous sur Facebook et Twitter !

Laissez un commentaire »