Critique : Cloud Atlas

Julien 7 avril 2013 1
Critique : Cloud Atlas

Réalisateurs : Lana Wachowski, Tom Tykwer, Andy Wachowski
Acteurs : Tom Hanks, Halle Berry, Hugo Weaving, Jim Broadbent, Jim Sturgess, Ben Whishaw
Genre : Drame, Science-Fiction
Sortie française : 13 Mars 2013
Pays de production : USA
Durée : 2h45
Classification : Tout public

Après avoir révolutionné la science-fiction avec Matrix, la fratrie Wachowski, associée au réalisateur allemand Tom Tykwer, est de retour avec un nouvel ovni cinématographique : Cloud Atlas. Livre jugé inadaptable, ont-ils foncé droit dans le mur ou à nouveau surpassé tous les codes ?

Synopsis : À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces temps, des êtres se croisent et se retrouvent d’une vie à l’autre, naissant et renaissant successivement… Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l’avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffit à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution. Tout, absolument tout, est lié.

Cloud Atlas - Affiche du FilmAdapté du roman « Cartographie des nuages » (Cloud Atlas) du britannique David Mitchell, sorti en 2004, ce film est un véritable ovni du cinéma. Six histoires se déroulant sur six époques différentes (la fin du XIXe siècle, les années 1930, les années 1970, nos jours, en 2144 et un futur encore plus éloigné). A la lecture du synopsis et de la durée du film, on est en droit de se demander si on ne va pas ressortir de la séance avec un énorme mal de tête. Et pourtant les trois réalisateurs réussissent à rendre cette histoire complexe parfaitement fluide en révolutionnant totalement la narration et ce en parti grâce à un montage hors du commun ! L’enchaînement des plans permet de mettre une tension, une émotion en parallèle sur chaque histoire, au même moment ce qui en fait un spectacle émotionnel très fort ! Bien sur il serait faux de dire que l’on entre directement dans l’histoire car le début est déroutant et il faut un petit temps d’adaptation pour vraiment rentrer dans l’histoire. Mais on finit par se laisser porter et on atteint là un grand moment de cinéma.

Malgré ces presque 3h de film, chaque moment est captivant et on ne s’ennuie pas une seconde. La mise en scène est somptueuse et chaque histoire est d’une incroyable richesse scénaristique et visuelle. C’est pourquoi Cloud Atlas est l’un des rares films à mériter un second visionnage car beaucoup de détails nous échappent. Son absence de nomination aux Oscars restera, pour moi, l’un des plus grands mystères du XXIème siècle.

D’autre part les acteurs réussissent l’incroyable performance de jouer parfois jusqu’à six rôles chacun et ce, toujours avec brio. Cela faisait longtemps que l’on n’avait pas vu Tom Hanks aussi en forme, Hall Berry est très touchante, Hugo Weaving méconnaissable… Et on pourrait continuer longtemps tellement tous ces acteurs excellent.

Mais outre le scénario et les acteurs géniaux, la technique n’est pas en reste !

Doté d’un budget de « seulement » 100 millions de $, (ce qui en fait le film indépendant le plus cher de l’histoire) Cloud Atlas nous offre des images dignes des plus grands blockbusters ! La cité futuriste est sensationnelle et n’a rien à envier aux plus grands films de science-fiction. La photographie quant à elle est magistrale et de toute beauté, le maquillage est tellement bluffant que l’on peine parfois à reconnaître quel acteur se cache derrière tel personnage et la bande originale, co-composée par le réalisateur Tom Twyker, est une pure merveille et ses notes fabuleuses nous accompagne bien après le film !

Enfin la force du film réside, entres autres, dans le fait qu’on se laisse totalement emporter par l’histoire et en même temps celle-ci nous laisse en chemin des questions que chacun relèvera selon sa sensibilité. On en ressort donc totalement bouleversé, la tête qui foisonne de questions sur nos existences, nous-mêmes et notre relation aux autres.

Cloud Atlas est donc un film unique en son genre qui marquera à coup sur l’histoire du cinéma. Tour à tour bouleversante, drôle, touchante, cette épopée est une vraie claque visuelle et auditive mais aussi morale et philosophique. On en ressort avec un réel sentiment d’humanité ! Tant qu’il en est encore temps, trouvez une salle et laissez vous transporter par ce chef-d’œuvre !

Bande annonce du film « Cloud Atlas »

Tu as aimé l'article ? Rejoins-nous sur Facebook et Twitter !

Un Commentaire »

Laissez un commentaire »